Que regardent en premier les acheteurs potentiels quand ils visitent un bien ?

4 décembre 2023

L’achat d’un bien immobilier est souvent le projet d’une vie. Il est donc logique que les acquéreurs potentiels soient très pointilleux pendant leur visite. Environnement, jardin, toiture… les points les plus scrutés par les acheteurs dont vous devez avoir conscience en tant que vendeur.


L’environnement de votre bien est déterminant

L’environnement de votre maison ou de votre appartement est la première chose à laquelle les acheteurs potentiels sont confrontés lorsqu’ils se déplacent pour une visite. Or, n’oubliez pas que l’achat d’un bien immobilier est projet de vie. Commerces de proximité, transports en commun, sentiment de sécurité, loisirs (cinéma, théâtre…), nuisances sonores… Chaque acquéreur a ses propres critères prédominants. Certains préfèreront vivre au calme à la campagne alors que d’autres privilégieront l’animation du centre-ville.
Un grand nombre d’acheteurs potentiels se projette également dans la future revente du bien. Plus le quartier est attractif, plus il sera facile à revendre. Vous ne pouvez bien évidemment pas changer la localisation de votre habitation. Néanmoins, vous pouvez anticiper les questions potentielles des acquéreurs afin de les rassurer si certains points les inquiètent. Arrivée prochaine d’une station de métro, écoles à proximité, ouverture d’un centre de loisirs…
Renseignez-vous sur les atouts actuels et à venir de votre quartier pour aider les acheteurs à se projeter dans leur potentiel futur lieu de vie.


Jardin, balcon… De l’importance de l’espace extérieur

Après l’environnement, les acquéreurs potentiels vont s’attarder sur votre bien immobilier à commencer par l’espace extérieur. En effet, c’est le premier élément de votre logement qu’ils vont découvrir. De plus, depuis la crise sanitaire et les différents confinements, l’extérieur, qu’il s’agisse d’un jardin, d’une terrasse ou d’un simple balcon, est l’un des espaces les plus importants pour les acheteurs. Il est donc important que votre espace extérieur leur donne une bonne impression. Pour cela, prenez en soin du mieux possible, en vous débarrassant des mauvaises herbes et des branches mortes, en taillant votre pelouse, en aménageant quelques massifs ou encore en passant votre terrasse au nettoyeur haute pression.
Les acquéreurs ont également besoin de se sentir chez eux, même dans leur jardin. L’absence de vis-à-vis est donc particulièrement apprécié par les visiteurs. Voiles d’ombrage, palissades… des solutions toutes simples existent pour masquer un vis-à-vis existant. Par ailleurs, l’état de la toiture et de la façad
e sera également scruté par les acheteurs potentiels. Si des travaux sont à prévoir, mieux vaut anticiper leur coût pour ne pas effrayer l’acheteur et éviter une négociation agressive.


L’état général de votre bien et les performances énergétiques

Une fois à l’intérieur de votre habitation, les acheteurs potentiels vont être particulièrement attentifs à son état général. Ils vont analyser différents détails : l’état des murs et des sols, la présence d’humidité (tâches de moisissure, papier peint décollé…), le fonctionnement des interrupteurs, l’installation électrique (tableau, prises…), etc. Le visiteur a besoin d’être rassuré quant à l’état général de votre bien immobilier pour écarter tout risque de vices cachés. Si des travaux sont à prévoir dans votre maison ou votre appartement, vous devez encore une fois anticiper. En vous munissant de devis de différents professionnels, vous montrerez votre sérieux aux visiteurs. Pour rassurer l’acheteur sur l’état de votre bien, vous pouvez lui présenter le dossier de dossier de diagnostic technique (DDT), comprenant tous les diagnostics obligatoires (DPE, ERP, électricité, gaz…) dès la visite.
Les performances énergétiques étant au cœur des préoccupations des Français, les acquéreurs potentiels voudront en savoir plus sur les dépenses énergétiques engendrées par votre logement. Si votre bien est considéré comme une passoire énergétique (F ou G au DEP), vous devrez remettre à l’acheteur un audit énergétique dès la première visite. Ce document lui donnera notamment des informations sur les travaux à entreprendre pour augmenter la note, leur coût et les aides donc il peut bénéficier.

Source : edito.seloger.com

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte