Quand le logement devient bureau : 6 astuces pour bien télétravailler

3 avril 2020

Certains Français pratiquent régulièrement le télétravail, pour d’autres, c’est un nouvel horizon qui s’offre à eux en cette période inédite ! Bonnes pratiques et surtout erreurs à ne pas commettre, on vous donne tous nos conseils sur le télétravail !

Règle n°1 : on ne se laisse pas aller !

Être seul(e) chez soi, sans contact avec le monde extérieur… La tentation est grande de rester en pyjama et de travailler allongé dans son lit. C’est pourtant la première erreur à ne pas commettre !

Si on vous épargne le costume-cravate et le tailleur-escarpins, il est important de vous habiller et de vous coiffer comme si vous vous rendiez au bureau. Car oui, le but du télétravail est de travailler. Une tenue correcte - même en mode friday wear – est essentielle pour garder sa motivation. Sans oublier que vous pourriez être amené à avoir une visioconférence avec votre responsable ou un client…

Règle n°2 : on installe un véritable espace de travail

Autant que possible, vous devez recréer un espace de travail professionnel et le plus neutre possible. Dans l’idéal, vous devriez disposer d’un bureau (ou d’une planche sur 2 tréteaux) avec un fauteuil adapté. Vous serez mieux installé que sur votre canapé ou le mange-debout de la cuisine. Adoptez une bonne position vous évitera des douleurs au dos, aux poignets et aux épaules.

La position idéale à adopter : Votre écran doit être face à votre regard. Votre dos doit rester le plus droit possible et si possible être maintenu par un dossier.

Autre élément important : assurez-vous d’avoir le matériel nécessaire pour télétravailler : ordinateur adapté à votre métier (plus ou moins puissant), avec les logiciels nécessaires, une connexion internet fiable et si nécessaire une imprimante et des documents.

Règle n°3 : on se ménage des temps de pause

Le télétravail vous épargne les longs trajets et le bruit de l’open-space, ce qui vous permet de mieux vous concentrer sur vos tâches. Vous bénéficiez de plus de flexibilité sur vos horaires mais il ne doit pas pour autant être question de ne pas décrocher de votre écran d’ordinateur.

Réservez-vous cependant des temps de pause et notamment une vraie pause déjeuner. Besoin d’une pause-café ? Proposez à un collègue ou un ami une conversation téléphonique de quelques minutes, histoire de vous aérer l’esprit avant de vous replonger dans votre travail.

Règle n°4 : on se fixe des objectifs

Le secret de la productivité restent les mêmes au bureau ou en télétravail : dressez une liste journalière de vos objectifs à réaliser. Demandez à votre responsable de faire des points réguliers pour garder le cap. Si besoin, vous pouvez lui demander de l’aide pour fixer vos tâches de la journée.

Règle n°5 : on adapte sa communication

L’isolement est à la fois une force et une faiblesse. S’il permet d’être moins facilement interrompu, il vous coupe aussi d’une communication informelle et du lien avec vos collègues. Les messageries internes permettent de garder le lien dans une équipe de travail avec des discussions de groupe ou individuelles mais choisissez bien vos mots. L’écrit ne permet pas de transmettre certaines émotions.

Une conversation téléphonique permet parfois d’éviter un malentendu !

Enfin, n’hésitez pas à communiquer sur votre disponibilité pour ne pas trop impacter le travail d’équipe. Prévenez quand vous prenez votre pause déjeuner ou si vous devez vous absenter plus de 20 minutes pour vous occuper de votre enfant par exemple.

Règle n°6 : on s'organise avec ses enfants !

Plus que jamais, il est important de communiquer avec vos enfants pour leur expliquer comment vont se dérouler ces jours un peu particuliers. Car c’est l’organisation qui vous permettra de mener de front toutes vos missions.

Instaurer un programme de la journée, comme quand il y a école. Maintenez le même rythme de sommeil et les mêmes rituels pour les repas. Si besoin, établissez un planning écrit pour définir les moments d’étude et de jeux.

Proposer à vos enfants de nombreuses activités créatives pour les tenir occupés pendant au moins 30 minutes : dessin, coloriage, origami, pâte à modeler, jeu de société… Et soyez plus tolérants quant aux temps d’écran en proposant des applications ou des émissions éducatives adaptées à l’âge de votre enfant ou même un film qui vous offrira 1h de tranquillité pour une visioconférence !

Bien évidemment, votre productivité sera réduite en fonction de leur niveau d’autonomie. Mais même les plus jeunes peuvent entendre que leurs parents ont besoin d’un moment avec peu de bruit et de sollicitation.

Source : bienici.com

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte

Pour participer à l'effort collectif de lutte contre l'épidémie, et conformément aux directives du gouvernement notre équipe respecte les instructions gouvernementales et fermera l'accès au public de son agence. Nous restons néanmoins joignables via les coordonnées présentes sur notre site.