Les 5 astuces de Romain Cartier pour ne pas se tromper d’agence immobilière !

10 juin 2020

C’est décidé, vous mettez en vente votre bien immobilier. Vendre seul demande une sacrée organisation et vous n’êtes pas sûr de trouver les bons acheteurs. D’après l’étude Opinion Way, plus d’un tiers des particuliers essayant de vendre seuls finiront par vendre par une agence immobilière. Mais comment sélectionner son agence immobilière quand il y a entre 4 et 5 dans la même rue ? Le choix peut-être kafkaïen, n’est-ce pas ?

Pour trouver l’agence idéale, Romain Cartier nous dévoile ses 5 astuces en Exclusivité ! Ce nom vous dit quelque chose ? Coach, agent immobilier, il est aussi animateur d’une célèbre émission immobilière sur M6.


Astuce 1 : choisir un agent à l'écoute

Romain Cartier : Quand je rencontre les vendeurs pour la première fois, je les écoute, j’apprends à les connaître et cherche à comprendre leur projet immobilier car chaque vente est unique. Il y a des familles qui veulent s’agrandir, car ils attendent leur troisième enfant, un couple qui va quitter la France pour un autre pays ou quelqu’un qui a besoin d’argent… En fonction des projets, je vais m’adapter et surtout anticiper leurs besoins. Après les avoir entendus, je vais tout de suite chercher à créer du lien et à rassurer. C’est, en effet, stressant de vendre un bien immobilier alors il faut que le professionnel soit à vos côtés. Les vendeurs me confient la vente de leur maison ou appartement dans lequel ils ont vécu de grandes étapes de leur vie… Le contact humain est très important. Donc, vous devez vous sentir en confiance dès le premier contact avec le professionnel. Au final, après le premier rendez-vous, si l’agent immobilier a plus parlé que vous. Là, vous devez vous poser des questions…

Astuce 2 : s’assurer de la précision de l’estimation

Romain Cartier : L’estimation est le moment le plus crucial pour votre vente. Souvent, les vendeurs ont tendance à surévaluer leurs biens immobiliers et c’est très naturel : chacun a un vécu et des souvenirs qui lui sont propres et qui crée un attachement au bien. Mais ce que les vendeurs ne mesurent pas, c’est qu’ils prennent un risque en fixant un prix trop haut : le bien immobilier risque de mettre du temps à se vendre, voire ne pas se vendre du tout. Et plus il met du temps à se vendre et plus le bien va se dévaluer. Par ailleurs, les acheteurs sont aujourd’hui très informés, cherchent la bonne affaire et négocient systématiquement un prix qui ne correspond pas à ceux du marché.En tant qu’agent immobilier, je cherche toujours à donner le “juste prix” en m’appuyant sur des données objectives. Le marché fluctue souvent et varie beaucoup d’une ville à l’autre. C’est une réalité. La grande erreur : choisir un agent immobilier parce qu’il a fait la plus haute estimation de votre bien. L’agent immobilier n’est pas là pour vous faire plaisir sur le prix de vente. Il doit mettre en œuvre toute son expertise pour définir le prix du marché qui vous permettra de vendre au bon prix dans les meilleures conditions. Pour ne pas se tromper, n’hésitez pas à comparer la qualité des estimations reçues (voir 3 agences représente une bonne moyenne). Et regardez les arguments intégrés au rapport d’estimation. Plus il est précis, plus vous avez des chances de tomber sur un bon professionnel.

Astuce 3 : être attentif à la réactivité, la performance et la réputation

Romain Cartier : Pour mes clients, je donne le rapport d’estimation du bien en 48 heures. Il comprend une étude de marché et les derniers biens vendus équivalents avec des photos pour apporter des preuves. Être réactif et professionnel, c’est la base de notre métier.Puis, il faut regarder le nombre de biens vendus des agences rencontrées sur les 6 derniers mois et dans le quartier. Cela prouve :

  • qu’elles vendent au bon prix
  • qu’elles maîtrisent leur secteur
  • qu’elles possèdent un solide fichier d’acheteurs pour satisfaire les vendeurs.

Mais cela ne s’arrête pas là, pour sélectionner votre agent immobilier, il faut aller sur Internet pour voir son site, ses réseaux sociaux et ses avis clients certifiés. Les témoignages et les notes des anciens clients vous donnent de riches renseignements : une confirmation de son professionnalisme, de son réseau et de son expérience. Si l’agence cumule les avis positifs, il n’y a plus d’hésitations à avoir !


Astuce 4 : se renseigner sur les services proposés

Romain Cartier : L’agent immobilier doit vous accompagner à chaque étape de votre projet et notamment vous informer de toutes les subtilités juridiques :

  • le déroulement d’une vente immobilière
  • la rédaction d’un compromis de vente
  • comment se passe la signature d’un acte de vente chez le notaire ?

Aussi, les acheteurs d’aujourd’hui étant très exigeants. Il doit tout mettre en œuvre pour valoriser votre bien afin de le vendre vite. Notamment, pour élaborer votre annonce, il ne faut pas lésiner sur les moyens. Pour mes clients, je propose de nombreux services. Je fais appel à des photographes professionnels pour augmenter l’attractivité des annonces. Et en fonction de l’état du bien, je propose du home staging et quelques travaux pour valoriser le bien. Mais, si le vendeur n’a pas les moyens de les financer ou si les acheteurs n’arrivent pas à se projeter, ce qui arrive souvent, je fais appel aussi à la décoration en 3D qui fait des merveilles . Elle montre des visuels ultra réalistes des biens que je fais visiter.


Astuce 5 : Choisir le mandat exclusif pour vendre plus vite

Romain Cartier : Souvent les vendeurs veulent adopter une double stratégie en choisissant le mandat simple *. Cela les rassure, car ils pensent qu’ils vendront plus vite. Malheureusement, c’est faux. Car les acheteurs se retrouvent avec 3 à 5 fois la même annonce avec des photos, des prix différents présentés par diverses agences immobilières. Conséquence : les acheteurs ont l’impression d’un bien de second choix que personne ne veut. Et dans un marché concurrentiel, il est essentiel de donner à votre maison/appartement la rareté nécessaire qui lui permettra de se différencier des autres biens. C’est ce qu’apporte le mandat exclusif. Comme le bien est rare, il suscite un intérêt plus important auprès des acheteurs. Personnellement, en tant qu’agent immobilier, je ne supporte pas d’avoir un bien à la vente que je ne maîtrise pas. À Dijon, avec mes 6 collaborateurs, nous n’avons quasiment que des mandats exclusifs, car nous mettons 2 fois plus d’énergie pour vendre les biens. Et nous sommes plus efficaces, car les ventes se déroulent plus vite. Donc, il ne faut pas avoir peur du mandat exclusif, du moment que vous avez vérifié la réputation professionnelle de l’agent immobilier. (voir astuce 4).

Maintenant en suivant ces 5 astuces, vous devriez pouvoir sélectionner votre agence immobilière sans problème ! Bonne vente.


Source : meilleursagents.com

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte

Pour participer à l'effort collectif de lutte contre l'épidémie, et conformément aux directives du gouvernement notre équipe respecte les instructions gouvernementales et fermera l'accès au public de son agence. Nous restons néanmoins joignables via les coordonnées présentes sur notre site.