3ème confinement : Point sur les visites immobilières

22 mars 2021

En quoi le confinement localisé (Île-de-France, Hauts-de-France, Seine-Maritime, Eure et Alpes-Maritimes) mis en place le vendredi 19 mars, à minuit, pour quatre semaines minimum, impactera-t-il votre recherche immobilière ? Vous sera-t-il encore possible de visiter des biens ? On vous répond.

Les visites immobilières sont finalement autorisées !

À la question de savoir si, habitant dans l’un des 16 départements concernés par le 3e confinement, vous pourrez visiter des logements au cours des quatre prochaines semaines, la réponse est… oui ! Ces visites devront toutefois avoir pour finalité la location ou l'achat/vente d'une résidence principale. Les visites immobilières liées à l'acquisition d'un bien immobilier en vue de le proposer à la location ou d'en faire sa résidence secondaire sont donc suspendues. Outre le respect d'un protocole sanitaire strict, un périmètre géographique local - restant à définir - sera également adossé à cette autorisation de visite immobilière.

Rappelons que, dans un premier temps, les visites immobilières avaient été interdites. Comme l’expliquait ce vendredi 19 mars Rémi Lénin, gérant de l’agence immobilière amiénoise Immo Plus, au Courrier Picard : « La FNAIM (Fédération Nationale de l’Immobilier) nous a confirmé que les visites de biens étaient à nouveau interdites, même à moins de 10 km de chez soi, car cela n’est pas considéré comme une activité de première nécessité. Seules les signatures d’actes chez le notaire et visites d’urgence qui permettent l’aboutissement d’une acquisition en cours pourront être maintenues. Les visites simples sont, elles, suspendues (…) Nous pourrons continuer de rentrer des biens dans notre portefeuille mais ils ne pourront être visités que virtuellement ». Si Pour être autorisée, une visite immobilière aurait donc dû prendre place dans un processus d’achat immobilier déjà engagé.


BON À SAVOIR : C'est officiel : les visites immobilières sont autorisées (pour l'achat, la vente ou la location d'une résidence principale) pendant les 4 semaines du confinement dans les 16 départements de France métropolitaine: l'Aisne (02), les Alpes-Maritimes (06), l'Eure (27), le Nord (59), l'Oise (60), le Pas-de-Calais (62), Paris (75), la Seine-Maritime (76), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), la Somme (80), l'Essonne (91), les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93), le Val-de-Marne (94) et le Val-d'Oise (95).

Les visites de biens locatifs et de résidences secondaires sont suspendues

Si les candidats à l'acquistion ou à la la location d'un logement destiné à être habité à titre de résidence principale peuvent le visiter, les investisseurs locatifs devront, quant à eux, remettre leurs visites immobilières à plus tard. Tout comme les futurs acheteurs d'une résidence secondaire. Une hiérarchisation a donc été opérée parmi les projets immobiliers afin de distinguer ceux qui devaient être maintenus (résidence principale) de ceux qui pouvaient être retardés (immobilier locatif, résidence secondaire).


BON À SAVOIR : Il est possible de déménager (sans limitation de distance !) si le déménagement résulte d'un changement de domicile ou encore s'il a été rendu indispensable par l'achat ou la location d'une résidence principale (Source : Ministère du Logement)..

Source : edito.seloger.com

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte

Pour participer à l'effort collectif de lutte contre l'épidémie, et conformément aux directives du gouvernement notre équipe respecte les instructions gouvernementales et fermera l'accès au public de son agence. Nous restons néanmoins joignables via les coordonnées présentes sur notre site.